6 Tendances Futures Du E-Commerce A Ne Pas Oublier | Ecom Créatives – Ecom Creatives - Sites et Publicités à haut taux de conversion

6 tendances futures du ecommerce a ne pas perdre de vue


Les perspectives de croissance du e-commerce sont incroyables : en 2020, les ventes en ligne atteindront 4135 millions de dollars, tandis qu'en 2021, elles dépasseront 4878 millions, selon Statista. Aujourd'hui plus que jamais, Amazon, Alibaba, eBay et Walmart contrôlent ce marché. Mais les entreprises dominantes d'aujourd'hui ne sont pas forcément celles de demain. Garder un œil sur les futures tendances du commerce électronique est essentiel pour ne pas se laisser distancer.



Si l'avenir du e-commerce est incertain, certaines tendances permettent de l'entrevoir : la généralisation de la livraison le jour même, l'essor imparable du paiement mobile ou l'utilisation du Big Data pour personnaliser l'expérience client en sont quelques-unes. Découvrez-les dans les lignes qui suivent !

QUELLES SERONT LES FUTURES TENDANCES DU E-COMMERCE QUI VONT TOUT CASSER ?

Les prochaines années vont présenter de nouveaux défis intéressants pour le e-commerce. Le changement des habitudes de consommation (paiements mobiles, par exemple) s'ajoutera aux innovations technologiques (IA et Big Data) pour révolutionner l'achat et la vente de produits. Il est important de considérer ces changements comme des opportunités et non comme des obstacles ou des problèmes. Voulez-vous découvrir quelles seront les tendances clés de l'avenir du commerce électronique ?

LE BIG DATA POUR OFFRIR UNE EXPÉRIENCE PERSONNALISÉE

L'une des tendances futures les plus intéressantes du commerce électronique est l'utilisation du Big Data. La personnalisation de l'expérience client est l'un des objectifs prioritaires d'entreprises comme Amazon. En 2017 déjà, Accenture a déterminé que 6 utilisateurs sur 10 achèteraient davantage s'ils recevaient des recommandations plus précises.

Cela est possible avec l'aide du Big Data. Ce concept, inventé par John Mashey en 1990, est utilisé pour définir un volume élevé de données. Avec un traitement approprié, ces données peuvent "nous parler" et nous dire des choses importantes sur les besoins du client. Aujourd'hui, l'interprétation du Big Data est déjà utilisée par plusieurs e-commerces à cette fin.

LA LIVRAISON LE JOUR MÊME, OUI OU OUI

Comme son nom l'indique, la livraison le jour même est l'expédition de produits dans les 24 heures suivant l'achat, de préférence le jour même. Si la commande a été traitée dans l'après-midi, le consommateur la recevra le lendemain matin.

Bien qu'elle soit avantageuse pour les clients et les entreprises, la plupart des sites de commerce électronique ne proposent pas la livraison le jour même. Toutefois, ce service sera généralisé dans les prochaines années. Même les petits détaillants locaux le proposeront avec l'aide de l'externalisation logistique.

Lire aussi : 3 idées de marketing de contenue a petit budget pour votre boutique

D'autre part, la livraison le jour même est loin d'être une nouveauté. Aujourd'hui et demain, le grand défi d'Amazon, Walmart et autres e-commerces est de proposer des livraisons en 2 heures ou moins au plus grand nombre de clients. Ce service n'est toutefois disponible que dans certaines villes.


DES PAIEMENTS ET DES CAISSES MOBILES PLUS RAPIDES

Une autre tendance du e-commerce pour 2019 est liée au boom du trafic mobile. Saviez-vous que 60 % du trafic e-commerce provient déjà des tablettes et des smartphones, selon une étude de SalesForce ? Ce n'est pas un hasard si cette croissance a coïncidé avec le boom des paiements mobiles.

De plus en plus d'utilisateurs préfèrent rechercher et acheter des produits via des appareils mobiles. Dans les prochaines années, le consommateur de bureau ne disparaîtra pas, mais il pourrait clairement devenir une minorité. D'autre part, l'inefficacité des caisses actuelles va également changer.

Près de 8 paniers d'achat sur 10 sont abandonnés. Dans la plupart des cas, la cause en est un processus de paiement compliqué ou lent. Cependant, les entreprises prennent conscience de ce problème, et les caisses vont devenir de plus en plus rapides.

LES MODULES COMPLÉMENTAIRES ET LES ABONNEMENTS MENSUELS, UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE

Pensez-vous que l'utilisation de modules complémentaires et d'abonnements mensuels n'est pas adaptée au modèle commercial du commerce électronique ? Amazon et d'autres entreprises ont démontré que ce n'est pas le cas.

Les analystes estiment que d'ici 2020, il y aura un plus grand nombre d'entreprises basées sur des modèles d'abonnement. Même dans les environnements de vente au détail, Amazon Prime Now a lancé la tendance. C'est un excellent moyen de récompenser la fidélité des clients et d'offrir une valeur ajoutée.

D'autre part, les abonnements mensuels et les programmes premium constituent un contexte parfait pour proposer des add-ons. Généralement, les add-ons sont des extensions des produits proposés. Mais Amazon et d'autres places de marché en ont fait un usage différent. Par exemple, l'abonnement Amazon Prime donne accès aux productions Prime Originals, à Prime Music, à Prime Reading et à d'autres services exclusifs. D'une certaine manière, il s'agit de compléments à l'expérience client d'Amazon.

IA POUR DEVANCER LES DÉCISIONS D'ACHAT

Mais parmi les futures tendances du commerce électronique, l'intelligence artificielle se distingue également. Les applications de cette technologie ne connaissent aucune limite. Par exemple, l'analyse prédictive, qui permet de prédire les événements futurs et le comportement des consommateurs à partir de données et de faits actuels, toutefois, cela ne serait pas possible sans le Big Data, de sorte que les deux tendances sont corrélées.

RÉALITÉ VIRTUELLE ET RÉALITÉ AUGMENTÉE, GÉNÉRALISÉES

Pokemon Go a donné la surprise en juillet 2016 a déclenché un phénomène mondial. Mais les applications de sa technologie (réalité augmentée) ont dépassé le cadre de l'industrie du jeu vidéo. L'expérience d'achat peut être améliorée avec l'aide de la réalité augmentée. Par exemple, pour personnaliser les achats des utilisateurs, à l'instar de l'application Virtual Artist de Sephora.

Mais la réalité virtuelle fera également partie de l'avenir du commerce électronique ! Cela a été démontré avec l'initiative Holoroom de Lowe's, la cuisine en réalité virtuelle d'IKEA et d'autres propositions similaires. Cette technologie peut compléter et améliorer l'expérience d'achat à tous points de vue.

Mais connaître ces futures tendances du commerce électronique n'est qu'une première étape. Les entreprises les plus prospères sont celles qui agissent et ont une longueur d'avance sur leurs concurrents. Ne vous attendez pas à ce que vos rivaux commerciaux adoptent la livraison le jour même ou mettent en œuvre la réalité augmentée dans leurs magasins.


Laissez un commentaire